Après la récolte du teff
Les agriculteurs éthiopiens travaillent le sol à l'araire
Meules de teff.
Acacias caractéristiques des basses terres plus chaudes
INJERA, plat national éthiopien à base de Teff.
Jeunes fruits d'Opuntia ou figues de Barbarie, "bélès" en Tigrinya
Les yeux de la tendresse
Que c'est bon un câlin !
Enfants burkinabé
Paysage du sud Gonder
Eglise éthiopienne du Tigray
Rencontre...
Marché dans le nord du Wollo
Godjo (maison ronde traditionnelle)
Dromadaires afars dans le Wollo
Eglise dans le Gojam
Voûte nubienne, aux multiples intérêts, dans l'extrême sud du Burkina
Procession vers l'Eglise en habits traditionnels
Paysage du Gojam
Demoiselles d'honneur à GONDER
Pêcheur à l'épervier sur le lac de HIKE (Wollo)
Tout ce qu'il faut pour un voyage agréable sur les pistes du Burkina !

E.R.M Aujourd'hui

Aujourd’hui, dans une ambiance de grande famille, l’O.A.A. ‘Les Enfants de Reine de Miséricorde’ « E.R.M. » continue de déployer tous ses efforts pour donner une famille à des enfants éthiopiens et burkinabés qui n’en ont pas. Cependant, en raison de la complexification de l'adoption internationale et des procédures qui s'y réfèrent, le rythme d’une centaine d’adoptions par an se trouve réduit de moitié malgré la charge de travail qui ne cesse d'augmenter. Cette situationn si elle perdure, risque de mettre en péril l'avenir de l'assocation.

Age des enfants adoptés

Pendant de très nombreuses années des enfants dits "grands" et des fratries en nombre conséquent, ont été confiés à l'association en vue de leur adoption. La situation a complètement changé depuis les dernières années et il devient très exceptionnel que l'Ethiopie nous sollicite pour des grands enfants, seuls ou en fratries, puisque la politique de ce pays se tourne vers le maintient sur place des enfants ayant encore de la famille élargie. De ce fait, nous ne pouvons à présent étudier uniquement les candidatures des postulants pour l'adoption de bébés.

Pour le Burkina-Faso, très peu d'enfants nous sont proposés à part des enfants à particularités (handicaps sensoriels ou maladies graves) ou des enfants en adoption simple.

Accompagnement des familles adoptives

En cela, Gilbert et Christine BAYON, sont entourés de nombreux autres bénévoles, de deux salariées et des représentants locaux autochtones. S’il est commun d’entendre que la démarche d’adoption constitue un ‘parcours du combattant’, réussir une adoption, contribuer à construire et reconstruire un futur adulte pleinement responsable est une tâche ambitieuse. Aussi l’accompagnement des familles adoptives pendant la procédure d’adoption et après l’arrivée du ou des enfants au foyer constitue une de nos priorités. L’écoute personnalisée, la ‘Journée des familles adoptives’, les ‘Sessions pour les familles adoptives’, la publication du bulletin de liaison, la diffusion de documents de formation sont autant d’outils mis à la disposition des familles pour une adoption réussie.

Retour aux origines

Afin de mettre un point d’orgue à la démarche d’accompagnement, E.R.M. a organisé, depuis l’été 2005, plusieurs voyages en Ethiopie pour des adolescents et jeunes adultes originaires de ce pays.

Les jeunes, adolescents et adutes, qui souhaitent faire cette démarche, sont invités à s'adresser à l'association pour exposer leur demande et participer aux journées de préparations à ces voyages.