Après la récolte du teff
Les agriculteurs Ă©thiopiens travaillent le sol Ă  l'araire
Meules de teff.
Acacias caractéristiques des basses terres plus chaudes
INJERA, plat national Ă©thiopien Ă  base de Teff.
Jeunes fruits d'Opuntia ou figues de Barbarie, "bélès" en Tigrinya
Les yeux de la tendresse
Que c'est bon un câlin !
Enfants burkinabé
Paysage du sud Gonder
Eglise Ă©thiopienne du Tigray
Rencontre...
Marché dans le nord du Wollo
Godjo (maison ronde traditionnelle)
Dromadaires afars dans le Wollo
Eglise dans le Gojam
Voûte nubienne, aux multiples intérêts, dans l'extrême sud du Burkina
Procession vers l'Eglise en habits traditionnels
Paysage du Gojam
Demoiselles d'honneur Ă  GONDER
PĂŞcheur Ă  l'Ă©pervier sur le lac de HIKE (Wollo)
Tout ce qu'il faut pour un voyage agréable sur les pistes du Burkina !

Adopter au Burkina-Faso

ADOPTER AU BURKINA FASOPouponnière de Loumbila

Les critères du pays :

  • Etre un couple mariĂ© depuis au moins 5 ans ;
  • Ne pas avoir plus de quarante ans de diffĂ©rence d’âge avec l’adoptĂ© ;
  • Ne pas avoir plus d’un enfant au foyer qu’il soit biologique ou adoptĂ©.
  • Disposer de revenus Ă©quivalents Ă  deux SMIC nets mensuels ;
  • Si le couple a plusieurs enfants le Burkina-Faso peut proposer des enfants grands, ou Ă  « particularitĂ©s Â»;

Les enfants burkinabés :

Les enfants burkinabés adoptables sont le plus souvent âgés de 0 à 7 ou 8 ans. Ils ont perdu leurs parents de maladie, ou ont été abandonnés du fait de coutumes locales. Les parents peuvent aussi avoir été déchus de leurs droits. L’état de santé des enfants ne peut faire l’objet d’un bilan complet et sophistiqué. Les tests pour le dépistage du SIDA, de la drépanocytose et de l’hépatite B sont effectués systématiquement. Une visite médicale est obligatoire pour l’obtention du visa. L'O.A.A. exige des familles qu’elles fassent procéder à un bilan de santé complet dans un délai de quinze jours suivant l’arrivée de l’enfant.

Le recueil des enfants :

Après leur abandon ou le décès de leurs parents, les enfants sont pris en charge par les services de la Direction de la Protection de l’Enfance et de l’Adolescent (D.P.E.A.) du Ministère de l’Action Sociale et de la Solidarité Nationale (M.A.S.S.N.) et sont alors placés en nourrices visitées par les assistants sociaux. Ils peuvent aussi être recueillis au sein des orphelinats. Ils y séjournent le temps de la procédure au cours de laquelle ils sont préparés à leur nouvelle vie dans un climat très chaleureux.

L’histoire de l’enfant :

Le maximum d’informations est recueilli et relaté dans les enquêtes sociales.

Les délais :

Il s’écoule généralement un délai de 12 à 24 mois entre le dépôt du dossier à E.R.M. et l’arrivée de l’enfant dans la famille. Des problèmes de procédure imprévisibles sont toujours possibles qui peuvent retarder le rapatriement de l’enfant.

Le coût de l’adoption : voir la feuille de coût.