AprÚs la récolte du teff
Les agriculteurs Ă©thiopiens travaillent le sol Ă  l'araire
Meules de teff.
Acacias caractéristiques des basses terres plus chaudes
INJERA, plat national Ă©thiopien Ă  base de Teff.
Jeunes fruits d'Opuntia ou figues de Barbarie, "bélÚs" en Tigrinya
Les yeux de la tendresse
Que c'est bon un cĂąlin !
Enfants burkinabé
Paysage du sud Gonder
Eglise Ă©thiopienne du Tigray
Rencontre...
Marché dans le nord du Wollo
Godjo (maison ronde traditionnelle)
Dromadaires afars dans le Wollo
Eglise dans le Gojam
VoĂ»te nubienne, aux multiples intĂ©rĂȘts, dans l'extrĂȘme sud du Burkina
Procession vers l'Eglise en habits traditionnels
Paysage du Gojam
Demoiselles d'honneur Ă  GONDER
PĂȘcheur Ă  l'Ă©pervier sur le lac de HIKE (Wollo)
Tout ce qu'il faut pour un voyage agréable sur les pistes du Burkina !

Accompagnement des familles : pour une adoption réussie

Les suivis trimestriels :

Pour l’adoption des enfants originaires d’Ethiopie E.R.M. effectue un suivi trimestriel jusqu’au prononcĂ© de l’adoption plĂ©niĂšre en France. La mĂȘme obligation s’applique aux enfants venant du Burkina-Faso jusqu’à la transcription directe du jugement sur les registres de l’Etat civil de Nantes.

 

Les suivis annuels :

Les autoritĂ©s des pays d'origine sont trĂšs prĂ©occupĂ©es du devenir des enfants qu'elles confient aux familles adoptantes. C'est pourquoi, un engagement de suivi est exigĂ©. Le strict respect de cet engagement conditionne la poursuite de l'activitĂ© de l'O.A.A. il est donc ici question de solidaritĂ© entre les adoptants.

Aussi, les parents adoptifs s'engagent avec E.R.M. Ă  assurer un suivi annuel des enfants jusqu’à leur majoritĂ©.

 

Accompagnement des familles adoptives :

Contrairement au suivi des enfants, cet accompagnement, proposĂ© par E.R.M., ne constitue pas une obligation pour la famille adoptive. Toutefois il faut ĂȘtre bien conscient que, tĂŽt ou tard, des difficultĂ©s peuvent se prĂ©senter, et qu'il est trĂšs risquĂ© de vouloir les gĂ©rer seuls. L'accompagnement que E.R.M. propose revĂȘt diffĂ©rentes formes :

  • Aides et conseils divers prodiguĂ©s par les correspondants,
  • Psychologues et pĂ©dopsychiatres qui se tiennent Ă  la disposition des familles.
  • Partage des expĂ©riences, crĂ©ation de liens et temps de rĂ©flexion, d’enseignements, de confĂ©rences, dans le cadre des ‘Rencontres rĂ©gionales’ organisĂ©es par certains correspondants, de la ‘JournĂ©e des familles adoptives’ qui se tient le dernier week-end d'octobre, et de la ‘Session pour les familles adoptives’ qui se dĂ©roule tous les ans Ă  PentecĂŽte.